Follow by Email

miércoles, 26 de agosto de 2009

La chanson francaise des années 60 à 80


(Ce travail a été fait par Sofia Shaw, Romina Cabral, Daiana Velez et Agustin Ambroggio,de la 3ème année du Collège Repùblica de El Salvador)

L’expression « chanson française » désigne depuis 1945 un genre musical qui se définit par l’usage de la langue française, la référence à des maîtres et modèles hérités de la littérature poétique de langue française.


EDITH PIAF


Édith Piaf est née à Paris le 19 décembre 1915, avec le nom d'Edith Giovanna Gassion. Ses parents étaient Louis Alphonse Gassion et Annetta Maillard. Edith est née en pleine rue au-dessous d'un reverbère en face du 72 rue de Belleville à Paris. La mère était trop pauvre pour s’ occuper d´elle et la confie à sa grand- mère. Elle passe son enfance dans une ambience non appropriée à une petite fille, dans une maison close dont elle était maîtresse, en attendant que son père revienne de la guerre . Quand ce succès prend fin son père revient et on l'amène vivre la vie des artistes des petits cirques itinérants, tout de suite celle de l'artiste ambulant, indépendant et misérable. Édith révèle son talent et sa voix exceptionnelle dans les chansons populaires qu'elle chante dans les rues près de son père, comme sa mère.
En 1933, à 17 ans, elle a une fille avec son amant Louis Dupont, Marcelle, qui meurt malheureusement d'une méningite aux deux ans.

En 1935, elle est découverte dans la rue par Louis Leplée, gerant d'un cabaret de mode, le Gerny's. Ses présentations ont été tout un succès extraordinaire, et son talent et sa voix sont remarqués, entre les autres, par le compositeur Raymond Asso et sa fidèle amie future Marguerite Monnot, compositeur et pianiste, qui l’accompagnera durant toute sa carrière et composera pour elle la musique de Mon légionnaire, L’ Hymne à l'amour, Milord et Amants d'un jour.

En mars 1937, Édith debute dans le genre de music-hall dans le théâtre ABC de Paris. Elle devient immédiatement l’ étoile de la chanson française, adorée par le public et répandue par la radio. En 1940 Bel Indifférent se présente dans une pièce de théâtre .En même temps elle commence une carrière cinématographique dans le film Montmartre, de Georges Lacombe.

En 1944 elle se présente dans le Moulin Rouge où Yves Montand fait partie du spectacle et de la vie d'Èdith. Après la guerre, en 1945, elle écrit la lettre de La vie en rose, sa plus célèbre chanson. Montand débute dans le cinéma près d'Édith Piaf dans Étoile sans lumière .

En 1948, tandis qu'elle est dans une tournée triomphale à New York, elle vit l'histoire du plus grand amour de sa vie avec un boxeur français, Marcel Cerdan, qui un an après meurt dans un accident d'avion qui allait de Paris à New York pour se reencontrer. Après ce succès Edith devient adicte à la morphine. En plus de Marcel, elle a de différents rapports amoureux . Entre les plus connus ont été Marlon Brando, Yves Montand, Charles Aznavour, Thèo Sarapo et Georges Moustaki. Le 29 juillet 1952 elle se marie avec le célèbre chanteur français Jacques Pills, dont elle divorcé en 1956. Elle commence une histoire d’ amour avec Georges Moustaki qu'Edith lance à la chanson. À son côté elle a eu un grave accident automobile en 1958 ce qui aggrave son état déjà abimé de santé et sa dépendance de la morphine.

Les succès musicaux d'Édith Piaf, parmi d´autres: Mon légionnaire, L'Accordéoniste, Les Trois Cloches, La Vie en rose, Hymne à l'amour, Padam... Padam, Mon manège à moi, Sous le ciel de Paris, L'homme à la moto, Les amants d'un jour, La Foule, Milord, Non, je ne regrette rien .




Charles Aznavour

Charles Aznavour nait à Paris en France, le 22 mai 1924, dans une famille d’artistes qui lui fait rapidement découvrir le théâtre. Son père, Misha Aznavourian, arménien né en Géorgie, était le fils d’un cuisinier du Tsar Nicolas II de Russie. Sa mère, Knar Baghdassarian, était issue d’une famille de commerçants arméniens de Turquie.
Sa carrière connait un premier éveil en 1946, lorsqu’il est remarqué par la chanteuse Édith Piaf. Formant alors le duo Roche et Aznavour (avec Pierre Roche), ils accompagnent Piaf dans une tournée en France et aux États-Unis. Ils font paraître entre 1948 et 1950 six 78 tours, dont les titres J'ai bu (1948), Départ express (1948) et Le feutre taupé (1948).
Au début des années 1950, avec la notoriété viennent les premières critiques. Charles Aznavour est traité de tous les noms d'oiseaux possibles par une certaine critique parisienne qui n'attendait pas ses représentations pour l'assommer de mots blessants et de maximes insensées.
L’année 1956 marque un premier grand élan dans la vie du chanteur. Lors d’un récital à Casablanca, la réaction du public est telle qu’Aznavour est aussitôt propulsé au rang de vedette. Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrit Sur ma vie (1956) qui devient son véritable premier succès populaire. De fil en aiguille, les contrats se succèdent et après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prend définitivement son envol à l’Alhambra, où il crée Je m’voyais déjà (1960).
Au cours des années 1960, il enchaîne les tubes : Tu t’laisses aller (1960), Il faut savoir (1961), La mamma (1963), Et pourtant (1963), For Me Formidable (1964) et La bohème (1966). Des chansons qui font pour la plupart toujours référence à l’amour et au temps qui passe...
Ayant joué dans plus de soixante films, composé plus de 1000 chansons, chantant dans cinq langues et vendu plus de 100 millions de disques à travers le monde, Charles Aznavour est aujourd'hui le chanteur français le plus connu à travers le monde. Depuis la mort de Frank Sinatra (avec qui il enregistra le duo You Make Me Feel So Young en 1993), il est considéré comme l’un des derniers monstres sacrés de la chanson.
Charles Aznavour est le représentant permanent de l'Arménie auprès de l'ONU à Genève. Il a présenté le 26 juin 2009 au Directeur Général de l'Office des Nations Unies à Genève[4], ses lettres de créance.





Johnny Hallyday ( Léo-Jen Philippe Smet)

C´ est un chanteur et acteur français. Il est né à Paris le 15 juin 1943. Il est considéré comme l'icône dans le monde francophone depuis le début de sa carrière. C´est une des étoiles plus grandes de France.Il est souvent nommé en langue anglaise “le plus gros rockeur que vous n'avez jamais entendu chanter”.







Certains de ses albums sont :
1 Nous les Gars, nous les Filles (1961, vogue)
2 Johnny Hallyday chante rock de l'America en ' frappe (1962, Philips)
3 Pays-folk-rock (1972, Philips)
5. Johnny hello.
Il a joué dans plusieurs films comme :
L'homme du train (2002) ,Les anges de l'Apocalypse (2004) Jean-Philippe (2006)








Francis Cabrel.


Francis Cabrel, né le 23 novembre 1953 à Agen (France), est un auteur-compositeur-interprète français.
Cabrel vit à
Astaffort (près d'Agen), est marié et père de trois filles (Manon, Aurélie et Thiu).
Il nait dans une famille modeste originaire du
Frioul en Italie, d'un père ouvrier et d'une mère caissière.
Adolescent timide, c'est en écoutant
Bob Dylan et son célèbre morceau « Like a Rolling Stone » qu'il s'initie à la guitare grâce à un instrument qu'il a reçu de son oncle Freddy et compose ses premières chansons et devient donc moins timide. À 16 ans, il se sent déjà l'âme d'un vrai musicien et chante les chansons de Neil Young, Leonard Cohen et évidemment Bob Dylan, apprenant ainsi l'anglais en traduisant les paroles. Il racontera plus tard que sa guitare lui permettait de se rendre plus intéressant aux yeux des autres.
Renvoyé du lycée Bernard Palissy d'Agen pour indiscipline, il part travailler dans un magasin de chaussures tout en jouant dans des bals locaux avec un groupe « Ray Frank et les Jazzmen », devenu par la suite « les Gaulois » à cause des moustaches de chacun des membres. En effet, à cette époque, Cabrel arbore un style hippie, cheveux longs et moustaches. Il monte plusieurs groupes avec Jean Marc Pernon à la guitare.
En
1977, à l'occasion de la campagne de la Nouvelle Chanson Française de la maison de disques, il sort son premier disque « Ma ville » mais il éprouve vite le sentiment que CBS ne le laisse pas exprimer sa vraie personnalité (en témoigne la version particulière de Petite Marie du disque qui tente de gommer l'accent particulier du chanteur, version reniée par Cabrel aujourd'hui). Pourtant, il se produit à l'Olympia, en première partie de Dave, durant un mois et gagne le prix du Public au Festival de Spa en Belgique en 1978.

Barbara


Née en 1930, Barbara (Monique Serf) nous a quitté le 24 novembre 1997. Elle n'a pas eu le temps de finir sesmémoires dans le livre "Il était un piano noir". Mais àtravers ses chansons, elle nous a raconté l'histoire de sa vie, avec simplicité et avec une grande émotion.- Elle a été accompagnée pendant près de 15 ans parRoland Romanelli, accordéoniste compositeur de talent.Bien qu'ayant fait une carrière internationale,jouant toujours sur un piano noir, elle se définissaitsimplement ainsi: "Je suis une femme qui chante ! ".Issue du cabaret, Barbara était avant tout une artiste descène, troublante et généreuse. Elle était, à la fois, auteur,compositeur et interprète, et avait des relations privilégiésavec un public fidèle. Elle s'était engagée pour de grandescauses comme le Sidaction. Vous trouverez sa biographiedétaillée sur d'autres sites notés dans notre page "Liens".Merci, à vous Barbara, d'avoir chanté pour nous et denous avoir laissé vos textes et vos musiques en héritage...




Serge Gainsbourg



Serge Gainsbourg, né Lucien Gainsburg le 2 avril 1928 à Paris et mort le 2 mars 1991 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète et cinéaste français.
Fils d'immigrants russes juifs, il rêva d'abord de devenir artiste-peintre. Par la suite, il devint célèbre en tant qu'auteur-compositeur-interprète et toucha à de nombreux styles musicaux, mais aussi au cinéma et à la littérature. Ses débuts sur scène ne furent pourtant pas aisés, en raison de son physique difficile. Toute sa vie, Serge Gainsbourg souffrit de ce sentiment de rejet et de cette image que lui renvoyait son miroir : celle d'un homme que l'on qualifiait de laid. Il a réalisé plusieurs films et vidéo-clips et composé plus de 40 bandes sonores.
Enfin, il s'est créé l'image d'un poète maudit et provocateur.Les textes de ses chansons jouent souvent sur le double sens et montrent à son goût pour la provocation, en particulier érotique (Lemon Incest) ou pornographique (Love on the Beat). Serge Gainsbourg aime également jouer avec les références littéraires comme Alphonse Allais (l'Ami Caouette ) ou Verlaine (Je suis venu te dire que je m'en vais ). Cependant il considérait la chanson, et en particulier les paroles de chanson, comme un genre mineur, même s'il travaillait parfois la forme poétique comme certaines de ses rimes dans Comment te dire adieu.


No hay comentarios:

Publicar un comentario